classe

Comment Parler Espagnol Couramment en 6 Mois

Ma classe d’espagnol intensif à Madrid, Espagne. J’ai adoré, mais ce n’est pas vraiment comme ça que je suis devenu bon en espagnol…

Vous venez vivre en Espagne mais parlez espagnol “comme une vache espagnole”? Vous voulez parler un espagnol correct dans les 6 mois à venir? Voici comment vous parlerez bien espagnol en 6 mois, et les écoles ne sont qu’une pièce de ce puzzle. Je vais vous donner ici ma méthode, basée sur mon apprentissage de l’espagnol, du mandarin ou du portugais, ainsi que sur des recherches et des tests.

Avant de venir en Espagne 

Avant toute chose, la clef de la période pré-Espagne est d’apprendre les règles de la langue, comprendre le rythme et être capable ensuite de se replonger dans vos livres si vous avez des problèmes pour vous exprimer. Voyez toute la grammaire, afin d’avoir uniquement à la réactiver quand vous viendrez ici. Le meilleur moyen pour cela sont les cours de langues. Si vous avez déjà pris des cours d’espagnol à l’école ou à l’université, la réactivation peut se faire via ces cours. Mais ces cours doivent être courts et intensifs. Apprenez les règles de base en 1 ou 2 mois, sans pratiquer à l’oral ni rien.

La première étape consiste juste à avoir les règles de base de grammaire en tête, même si vous ne les connaissez pas parfaitement. Pour ma part, j’ai raté mon épreuve d’espagnol au baccalauréat, mais je suis aujourd’hui considéré comme bilingue par mes employés. La grammaire est un pré-requis mais en aucun cas la clef absolue dans l’apprentissage.

Maintenant, habituez votre oreille à écouter de l’espagnol. Je vous recommande vivement d’écouter les très bons podcasts Ben & Marina dans Notes In Spanish – simplement génial. Téléchargez juste les leçons pour débutants sur votre Ipod, et écoutez-les dès que vous le pouvez : sur un trajet, en courant, en faisant du repassage. Il vous sera peut-être encore difficile de comprendre tous les podcasts, mais ne vous inquiétez pas, vous êtes en train de construire votre socle de connaissances pour quand vous serez en Espagne.

Regardez des films en espagnol sous-titrés en français. Bien sûr les films d’Almodovar sont des classiques puisque la plupart ont été tournés à Madrid, dans un espagnol parlé dans la vie de tous les jours, et ils sont un bon exemple de l’état d’esprit du mouvement de la Movida dans les années 1980. Vous pouvez également voir d’autres très bons films espagnols récents comme “Te doy mis ojos”, “Mar Adentro”.

Un livre sur la culture espagnole vous sera d’une grande utilité. Je vous recommande vivement “The New Spaniards”, c’est une bonne présentation de ce qui rend l’Espagne différente, écrit par un journaliste anglais vivant à Madrid.

Lisez un recueil d’expressions juste avant de venir. A la fin de cette première période, bien sûr vous ne serez pas en mesure de parler comme un espagnol? Mais vous connaîtrez les bases de la grammaire, aurez une idée de la façon de penser des espagnols, et un aperçu de ce que cela donne en vrai.

N’en faites pas plus, et partez en Espagne. Amenez avec vous uniquement vos manuels de grammaire, et achetez un set pour une carte Vis-Ed.

En Espagne

Là où je suis devenu fort en espagnol : les bars et autres lieux de rencontre à Madrid !

L’objectif premier pendant votre séjour en Espagne est de faire le plus de fautes possibles par jour. Comment faire ? D’abord, prenez un appartement avec des hispanophones uniquement. Oui, vous m’avez bien compris. Il n’y a pas que les espagnols qui parlent l’espagnol, mais la clef est de trouver un appartement avec seulement des hispanophones. Si quelqu’un s’adresse à vous en anglais, revenez à l’espagnol même si cela serait beaucoup plus facile pour vous en anglais.

Bien sûr, beaucoup d’entre vous viendront avec leur conjoint ou famille, et ne partageront pas leur maison ou appartement avec d’autres personnes. Cependant, si vous venez en couple, à votre place je prendrai en considération cette option. Les colocations ne sont pas destinées qu’aux erasmus fêtards. Vous pourrez trouver des colocations entre adultes ou même couples, comme j’en ai vues dans les quartiers Justicia ou Cortes. Si vous venez en famille, cela sera difficile bien entendu. Passons à l’étape suivante.

Une autre bonne méthode pour progresser est de trouver un moyen de continuer à pratiquer votre passion, ou commencer un nouveau loisir pendant que vous êtes en Espagne, mais entièrement en espagnol ! Il faut que ce soit une activité  que vous adorez pratiquer, même dans un environnement espagnol où vous ne serez pas encore très à l’aise. Par exemple, je suis passionné de rugby, et je me suis retrouvé dans un club à Madrid où pas une seule personne n’avait l’espagnol comme langue maternelle! Avec du recul, je peux vous assurer que mon espagnol authentique, je l’ai appris au rugby. Pour faire simple, si vous avez une passion, forcez-vous à l’exercer dans un environnement hispanique, vous apprendrez sans vous en rendre compte.

Dans le cas où vous travaillerez dès votre premier jour en Espagne , demandez à vos collègues de vous parler uniquement en espagnol et de toujours corriger vos fautes.

Les deux étapes précédentes vous feront rencontrer des nouvelles personnes et donc parler avec des hispaniques. J’en viens maintenant à un conseil essentiel pour les expatriés qui veulent apprendre l’espagnol, mais difficile à appliquer dans la réalité : ne sortez pas tout le temps avec d’autres expats! Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, et il peut évidemment y avoir des exceptions, mais je peux vous assurer que si vous choisissez la voie de la facilité, en allant à tous les événements réservés aux expatriés, vous n’apprendrez pas l’espagnol. Ce que je vous conseille est de réduire vos contacts non-espagnols à quelques amis “à la vie, à la mort”.

Continuez à apprendre avec 10 cartes Vis-Ed par jour quelques jours après votre arrivée. Achetez un bon livre sur un sujet qui vous intéresse, mais en espagnol.

Et de manière générale, n’essayez pas d’apprendre quelque chose si vous n’en avez pas besoin ou si ça ne vous intéresse pas du tout.  Le meilleur moyen d’apprendre est de pratiquer avec des gens que vous appréciez, ou par vos domaines ou activités de prédilection !

C’est l’heure d’aborder un sujet qui fâche : les écoles de langue. Je suis d’avis que ces écoles sont dangereuses. Retourner à l’école, dans un environnement constitué uniquement d’expatriés, qui comme vous viennent d’arriver et cherchent des expats avec qui sortir et faire plein d’activités… Cette facilité à simplement s’asseoir et écouter passivement, en croyant que vous faites des progrès… Souvenez-vous juste de l’anglais, l’espagnol ou l’allemand que vous avez appris à l’école. Qu’est-il devenu ? Vous ne pouvez même pas le parler alors que vous l’avez étudié durant des années. J’ai appris l’allemand pendant 4 ans, plus de 3 heures par semaine. Je ne sais pas dire un mot. Alors qu’en espagnol, je suis devenu très bon et je me suis fait embauché en passant par un processus de recrutement local après seulement 6 mois en Espagne.

Je ne dis pas que vous ne devriez en aucun cas aller dans ces écoles. Tout ce que je veux dire c’est qu’il faut que vous ayez toujours vos objectifs en ligne de mire, comparés à l’argent et au temps dont vous disposez. En classe, vous ne ferez pas le plus de fautes possibles. Contrairement au cas où vous vous retrouvez dans un véritable environnement hispanophone. Ecrire en espagnol est relativement simple comparé à parler avec des espagnols dans un bar. Lorsque vous écrivez, vous n’êtes pas pressé par le temps, vous pouvez vous relire et corriger vos fautes. Et il n’y a pas de retour instantané quand vous écrivez. Mais lorsque vous parlez, si vous le demandez, les gens vous corrigeront : soit ils ne vous comprendront pas, soit ils corrigeront vos fautes.

Voilà mon opinion après avoir participé à une classe d’espagnol intensif avec un super professeur dans une des meilleures universités espagnoles. J’étais sérieux, volontaire, faisais tout mon travail, mais au final, j’ai simplement revu ce que j’avais déjà appris auparavant.

Une fois en Espagne, je vous recommande de prendre des cours particuliers avec un professeur d’une école accréditée par l’Institut Cervantes. En fait, pour tout ce qui concerne les écoles je vous recommande l’Institut Cervantes.

Pour résumer, si vous avez le temps et l’argent d’aller prendre des cours dans une école, faites-le. Néanmoins, rappelez-vous que cela ne vous forcera pas à parler espagnol. Le seul moyen de vraiment parler espagnol et de le parler au moins 80% du temps, et faire 100 fautes par jour.

Voilà comment selon moi vous apprendrez à parler espagnol en 6 mois.

Allez jeter un oeil à www.guiriguidetomadrid.com, surtout si vous cherchez des exemples spécifiques d’expats qui vous donneront un aperçu de combien la vie à Madrid peut être géniale.

N’hésitez pas à laisser un commentaire et/ou m’envoyer un e-mail si vous avez des questions. J’ai écrit cet article à partir de ma propre expérience, n’hésitez pas à faire part de la vôtre ! Et si vous voulez déménager à Madrid en toute sérénité, demandez votre :

Consultation Gratuite

Madrilènement vôtre,

Pierre – Moving2Madrid.com Moving2Madrid, agence de relocation à Madrid.  – Google+ – Twitter – Linkedin – Newsletter

PS: Si vous avez aimé cet article, merci de cliquer sur les boutons « Google + » et/ou like de Facebook !

Share on LinkedInEmail this to someoneShare on RedditTweet about this on TwitterShare on Facebook

Posted on Friday, June 13th, 2014 by in Blog

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *